On s'entraîne à la pratique

FAQ


spacer Voici la liste des questions les plus fréquemment posées par les étudiants de l'École. Les étudiants peuvent également s'adresser auprès de la réception de leur centre de formation pour toute demande d'information complémentaire.

Formation

Présence aux cours et aux activités de l'École

Si je manque un atelier pratique ou une conférence thématique, c’est normal. Après tout, c’est humain de faire des oublis.

OUI…mais !

En tant que professionnels en devenir, vous devez accorder à vos ateliers pratiques, vos conférences thématiques et vos activités de formation, la même importance que vous devrez accorder très bientôt à vos vacations à la cour, par exemple. Si vous y êtes inscrit(e), la présence aux conférences, ateliers et activités constitue, non seulement une condition d’admissibilité à l’évaluation finale, mais une compétence propre à un professionnel, que l’École a à cœur d’inculquer à ses étudiants.

Dois-je croire l’amie d’un ami qui m’a dit qu’il était possible de réussir le programme de formation professionnelle sans assister aux cours?

NON!

Votre présence et votre participation active aux cours de formation professionnelle sont des gages de succès aux évaluations. De même, nous sommes d’avis qu’il vous est utile de faire tous les exercices et les lectures obligatoires qui paraissent dans les guides d’activités, et ce, au fur et à mesure afin d’éviter d’accumuler une somme de travail trop considérable.

Enfin, votre présence et votre participation à toutes les activités de formation, même si vous ne les avez pas sélectionnées lors de votre inscription à l’École, peuvent vous aider à parfaire vos compétences. Il vous appartient de prendre les mesures nécessaires à votre réussite scolaire.

Contenu du programme de formation professionnelle

Lors des cours du programme de formation professionnelle, les professeurs de l’École du Barreau vont-ils nous enseigner les matières que nous n’avons pas étudiées à l’université ou sur lesquelles nos connaissances laissent à désirer?

FAUX.

À la Faculté de droit, vous avez acquis des connaissances juridiques, dont les domaines varient en fonction de l’université fréquentée et des choix faits par chaque individu. À l’École du Barreau, vous allez appliquer l’ensemble des connaissances juridiques prévues au programme pour solutionner des problèmes pratiques, ce qui préfigure ce que vous allez devoir faire en pratique. La mission de l’École du Barreau n’est pas de parfaire l’apprentissage de chaque étudiant. Il appartient à chacun d’identifier et de combler ses lacunes en élaborant un plan d’étude personnalisé et, selon le cas, en assistant aux cours préparatoires.

Si je refais l'École du Barreau, pourrai-je m'inscire aux conférences thématiques et ateliers pratiques que j'ai déjà suivis?

NON.

L'École se réserve le droit de modifier les choix d'un étudiant qui choisit de nouveau des conférences thématiques et des ateliers pratiques auxquels il a déjà participé.

Pourquoi l’activité de représentation se tient-elle lors des derniers jours de la session alors que les étudiants sont en fin de parcours et qu’ils veulent se préparer à l’évaluation finale?

L’activité de représentation (qui comprend un interrogatoire un contre-interrogatoire et une plaidoirie) se tient à la fin de la session car le programme de formation professionnelle se déroule comme un dossier et la plaidoirie en est souvent l’aboutissement. De plus, les étudiants n’ont pas, au début du programme, les compétences attendues pour cette activité. Par ailleurs, plusieurs étudiants pourraient témoigner que cette activité a été très utile à leur préparation en vue de l’évaluation finale.

Enfin, l’École, dont l’objectif est de préparer les étudiants à la pratique, est d’avis que les étudiants doivent être en mesure, à la fin de leur formation professionnelle, de gérer plusieurs priorités, comme ce sera le cas dans la pratique.

Quels cours dois-je suivre à l'université pour bien me préparer à la formation professionnelle de l'École du Barreau?


Le programme de l'École du Barreau favorise l'acquisition par l'étudiant de compétences professionnelles essentielles à la pratique du droit.

Le programme de formation professionnelle aborde, dans ce cadre, de nombreux domaines de droit et s'appuie sur un ensemble de matières jugées essentielles à la pratique générale du droit. La connaissance de certains domaines de droit est présumée acquise de tout étudiant qui s'inscrit à l'École du Barreau dans le but de devenir avocat.

Par ailleurs, un sondage réalisé par la firme CROP en 2004 auprès des avocats de moins de 5 ans de pratique et des stagiaires a notamment permis à l'École de s'assurer que les domaines de droit abordés dans le cadre du programme de formation correspondaient à la réalité pratique.

L'étudiant est donc invité à consulter le contenu des journées de cours (formation professionnelle et cours préparatoires) pour connaître les domaines de droit qui servent à l'apprentissage des compétences à l'École du Barreau.

Changement de groupe

En cours de session, les étudiants peuvent-ils changer de groupe ou de plage horaire en fonction de leur emploi du temps ou des professeurs qu’ils connaissent?

NON ! Au début de la session, un local et une plage horaire sont assignés à chaque étudiant. Des groupes d’environ 25-30 étudiants sont formés afin de maximiser les vertus de l’approche par compétences.

Afin de ne pas déséquilibrer les groupes, et par considération pour vos collègues, nous vous demandons de respecter la plage horaire qui vous est attribuée. Un étudiant ne peut changer de groupe à moins que le directeur de son centre de formation ne l’y autorise sur présentation, par écrit, de motifs sérieux.

Évaluations

Taux de réussite

Il paraît qu’à l’École du Barreau, le taux de réussite ne dépasse pas 50 %
FAUX !

Depuis l’entrée en vigueur du programme de formation professionnelle en août 2005, le taux de réussite global se situe en moyenne autour de 80 %, année après année. Consultez la section "Tout savoir sur les évaluations" du site Web de l’École du Barreau pour accéder aux statistiques des taux de réussite selon le choix du programme de formation et selon les recommandations faites aux étudiants par le Comité de la formation professionnelle à la suite de l’évaluation diagnostique.
L’École du Barreau a pour mission de contingenter la profession !
FAUX !

La mission de l’École du Barreau est d’assurer la formation professionnelle des futurs avocats tout en préservant les valeurs liées à la profession d’avocat, notamment l’éthique et la protection du public. L’École n’a aucun mandat visant à contingenter la profession. Au contraire, l’École doit plutôt assurer la relève de la profession ! L’École du Barreau reçoit tous les étudiants qui détiennent un diplôme en droit décerné par l’une ou l’autre des facultés de droit québécoises et, contrairement à d’autres écoles, n’impose aucun examen d’admission. L’École corrige, en toute objectivité, les évaluations de manière à garantir que les futurs membres possèdent les compétences essentielles à l’exercice de la profession.

Contenu des évaluations

Les questions des évaluations sont susceptibles de porter sur de la matière qui n’a jamais été vue en classe.

VRAI !

Le programme de formation professionnelle de l’École du Barreau vise l’acquisition de compétences professionnelles que vous devez posséder en tant que futur avocat. Concrètement, il s’agit de la capacité à analyser un texte juridique peu importe le domaine de droit, d’identifier des solutions pratiques à un problème factuel, de discriminer les faits afin d’identifier le droit applicable.

Les lectures préparatoires, les exercices en classe et les activités de formation sont conçus pour refléter la réalité pratique qui deviendra bientôt votre quotidien. Ainsi, vous serez appelé à appliquer ces compétences à des questions d’évaluations qui présentent des situations nouvelles et inédites. Si les questions étaient calquées sur des cas vus en classe, l’École ne pourrait vérifier si vous avez acquis des compétences ou si vous êtes doté d’une bonne mémoire d’où la possibilité que les questions d’évaluation portent sur de la matière non couverte en classe ! En effet, si vous participez activement aux cours, peu importe la matière couverte à l’évaluation, vous posséderez tous les outils nécessaires pour répondre aux questions. Par ailleurs, ces mêmes outils seront ceux que vous utiliserez lorsque vous agirez comme stagiaire puis comme avocat auprès de vos clients.

Si je fais les examens de l’ancien programme pour me préparer aux évaluations, je suis assuré(e) de me préparer correctement.

FAUX !

En 2005, l’École du Barreau a mis en place un nouveau programme de formation professionnelle axé sur le développement des compétences du futur avocat. Les examens de l’ancien programme n’ont pas été conçus pour évaluer l’ensemble de ces compétences d'autant plus que certains de ces examens ont plus de dix ans ! De plus, ces examens supposaient que les étudiants étaient notamment autorisés à utiliser la Collection de droit pour répondre aux questions, ce qui n’est plus le cas. Pour vous préparer adéquatement aux évaluations, assistez aux cours, faites les exercices et les cas pratiques dans vos guides d’activités et consultez la section Évaluations du site web de l’École. Vous y trouverez des exemples de chacune des évaluations, y compris les corrigés. Bon entraînement !

On m’a dit que si la moyenne à une évaluation était élevée, la prochaine évaluation sera nécessairement plus difficile.

FAUX !

Les évaluations sont préparées longtemps à l’avance et leur contenu est approuvé par le Comité élargi du programme et des évaluations (CEPE) plusieurs semaines, voire des mois, avant leur tenue, selon le processus établi dans les Règles et procédures quant aux évaluations notées et finales (reproduites sur le site Web de l’École). Le CEPE vérifie notamment la pertinence du contenu des évaluations eu égard à la matrice des compétences, le degré général de difficulté des évaluations ainsi que leur durée. Les versions approuvées par le CEPE constituent les versions finales des évaluations.

La préparation à une évaluation

À la suite de la publication de l'avis sur une évaluation donnée, pour se préparer, peut-on consulter les professeurs qui nous ont enseigné les matières couvertes par l'évaluation?

Non, afin d'assurer l'équité entre les étudiants, les professeurs ont pour consigne de ne pas faire de tutorat ou de ne pas répondre aux questions ponctuelles des étudiants en dehors de leur période d'enseignement.

J'aimerais obtenir plus de détails sur les annotations permises dans les textes de loi. Plus précisément, peut-on utiliser des surligneurs pour marquer les passages importants et peut-on s'y créer un système de codes?

Les seules annotations que les étudiants peuvent inscrire dans le matériel autorisé sont des renvois à des numéros d'articles de lois ou de règlements. Il est également permis de souligner, de surligner, d'encercler et d'encadrer des mots dans le matériel autorisé.

Aucune autre annotation ne sera permise, ce qui signifie notamment aucun mot, référence jurisprudentielle ou formule. La création d'un système de codes est proscrite. Aucune feuille mobile, ni "notocollant", ni onglet ne doivent être ajoutés au matériel autorisé.

L'École se réserve le droit de retirer à un étudiant tout matériel non conforme et de le remplacer par du matériel autorisé, lorsqu'applicable.

Comment connaître les dates et le contenu des évaluations?

Les dates des évaluations paraissent dans les calendriers scolaires.

Le contenu des évaluations est transmis aux étudiants par le biais d'avis publiés sur le site Web de l'École quelques jours avant la tenue des évaluations (15 jours avant l'évaluation notée et l'évaluation notée différée et 30 jours avant les évaluations finales).

Stage

Questions d'intérêt général

J’ai combien de temps pour compléter mon stage?

Le stage doit être terminé dans les trois ans à compter de la date d’admissibilité au stage. L’étudiant devient admissible au stage lorsque à la suite de l’évaluation finale, il obtient la note globale minimale de 60 %.

L’étudiant qui ne peut effectuer le stage dans le délai imparti doit présenter une demande de prolongation du délai pour effectuer le stage. Les motifs qui peuvent être invoqués sont les suivants : études supérieures, maladie, accident, grossesse ou force majeur.

Est-ce que je peux faire mon stage à temps partiel?

Non, le stage est d'une durée de six mois à temps plein (tous les jours ouvrables pendant les heures normales de bureau).

Est-ce que je dois obligatoirement faire mon stage dans un cabinet d’avocats?

Non, le stage peut être également effectué dans un contentieux d’entreprise, dans un organisme public et parapublic, dans un centre communautaire juridique, auprès de la magistrature, dans une organisation internationale ou en lien avec la justice participative.

Je vais débuter mon stage bientôt, que dois-je faire pour formaliser mon stage?

L’étudiant qui débute son stage doit s’assurer de remplir avec son maître de stage le formulaire Demande d’inscription au stage et d’autorisation pour agir à titre de maître de stage et de le retourner à l’École du Barreau à Montréal au plus tôt deux semaines avant le début du stage ou au plus tard une semaine après le début du stage. Au-delà de cette période, il se pourrait que les semaines de stage écoulées ne soient pas reconnues.

À quel moment vais-je recevoir ma carte stagiaire?

Sur réception du formulaire de demande d’inscription et d’autorisation pour agir à titre de maître de stage, les vérifications nécessaires sont effectuées afin que le Comité de la formation professionnelle puisse autoriser l’inscription au stage. La carte de stagiaire est envoyée au maître de stage dans un délai de 2 à 3 semaines. 

La carte est accompagnée de deux parties détachables. Sur ces parties sont indiquées la date de fin de stage ainsi que les dates de retour des différents documents requis (rapports formatif et sommatif et demande d’inscription au Tableau de l’Ordre). Le maître de stage doit remettre la carte ainsi que sa partie détachable au stagiaire.

Quels sont les documents à fournir pour valider mon stage?

Formulaire d’inscription au stage et d’autorisation pour agir à titre de maître de stage

Rapport formatif

Rapport sommatif

À quel moment dois-je fournir à l'École du Barreau les rapports d’évaluation?

Les dates sont indiquées sur la partie détachable de la carte de stagiaire. Le rapport formatif doit être envoyé à la 15e semaine du stage et le rapport sommatif, à la 23e semaine du stage.

Est-il possible d’être assermenté avant la fin de mon stage?

Non, un stagiaire est admissible à la prestation de serments dès la dernière journée de son stage, soit à la date indiquée sur la partie détachable de la carte stagiaire. Sous aucun prétexte, il ne peut prêter les serments avant la date de la fin de son stage.

Est-ce que j’ai la possibilité de faire mon stage à l’extérieur du Québec ?

Oui. Dans le cas d’un stage effectué hors du Québec auprès d’un maître de stage membre du Barreau du Québec, la durée du stage peut être de six mois. Cependant, dans le cas où le stage serait effectué auprès d'un maître de stage membre d'un autre barreau, la durée du stage qui pourra être validée par l'École du Barreau ne pourra excéder trois mois.