On s

FAQ


spacer Voici la liste des questions les plus fréquemment posées par les étudiants de l'École. Les étudiants peuvent également s'adresser auprès de la réception de leur centre de formation pour toute demande d'information complémentaire.

Évaluations

Taux de réussite

Il paraît qu’à l’École du Barreau, le taux de réussite ne dépasse pas 50 %
FAUX !

Depuis l’entrée en vigueur du programme de formation professionnelle en août 2005, le taux de réussite global se situe en moyenne autour de 80 %, année après année. Consultez la section "Tout savoir sur les évaluations" du site Web de l’École du Barreau pour accéder aux statistiques des taux de réussite selon le choix du programme de formation et selon les recommandations faites aux étudiants par le Comité de la formation professionnelle à la suite de l’évaluation diagnostique.
L’École du Barreau a pour mission de contingenter la profession !
FAUX !

La mission de l’École du Barreau est d’assurer la formation professionnelle des futurs avocats tout en préservant les valeurs liées à la profession d’avocat, notamment l’éthique et la protection du public. L’École n’a aucun mandat visant à contingenter la profession. Au contraire, l’École doit plutôt assurer la relève de la profession ! L’École du Barreau reçoit tous les étudiants qui détiennent un diplôme en droit décerné par l’une ou l’autre des facultés de droit québécoises et, contrairement à d’autres écoles, n’impose aucun examen d’admission. L’École corrige, en toute objectivité, les évaluations de manière à garantir que les futurs membres possèdent les compétences essentielles à l’exercice de la profession.

Contenu des évaluations

Les questions des évaluations sont susceptibles de porter sur de la matière qui n’a jamais été vue en classe.

VRAI !

Le programme de formation professionnelle de l’École du Barreau vise l’acquisition de compétences professionnelles que vous devez posséder en tant que futur avocat. Concrètement, il s’agit de la capacité à analyser un texte juridique peu importe le domaine de droit, d’identifier des solutions pratiques à un problème factuel, de discriminer les faits afin d’identifier le droit applicable.

Les lectures préparatoires, les exercices en classe et les activités de formation sont conçus pour refléter la réalité pratique qui deviendra bientôt votre quotidien. Ainsi, vous serez appelé à appliquer ces compétences à des questions d’évaluations qui présentent des situations nouvelles et inédites. Si les questions étaient calquées sur des cas vus en classe, l’École ne pourrait vérifier si vous avez acquis des compétences ou si vous êtes doté d’une bonne mémoire d’où la possibilité que les questions d’évaluation portent sur de la matière non couverte en classe ! En effet, si vous participez activement aux cours, peu importe la matière couverte à l’évaluation, vous posséderez tous les outils nécessaires pour répondre aux questions. Par ailleurs, ces mêmes outils seront ceux que vous utiliserez lorsque vous agirez comme stagiaire puis comme avocat auprès de vos clients.

Si je fais les examens de l’ancien programme pour me préparer aux évaluations, je suis assuré(e) de me préparer correctement.

FAUX !

En 2005, l’École du Barreau a mis en place un nouveau programme de formation professionnelle axé sur le développement des compétences du futur avocat. Les examens de l’ancien programme n’ont pas été conçus pour évaluer l’ensemble de ces compétences d'autant plus que certains de ces examens ont plus de dix ans ! De plus, ces examens supposaient que les étudiants étaient notamment autorisés à utiliser la Collection de droit pour répondre aux questions, ce qui n’est plus le cas. Pour vous préparer adéquatement aux évaluations, assistez aux cours, faites les exercices et les cas pratiques dans vos guides d’activités et consultez la section Évaluations du site web de l’École. Vous y trouverez des exemples de chacune des évaluations, y compris les corrigés. Bon entraînement !

On m’a dit que si la moyenne à une évaluation était élevée, la prochaine évaluation sera nécessairement plus difficile.

FAUX !

Les évaluations sont préparées longtemps à l’avance et leur contenu est approuvé par le Comité élargi du programme et des évaluations (CEPE) plusieurs semaines, voire des mois, avant leur tenue, selon le processus établi dans les Règles et procédures quant aux évaluations notées et finales (reproduites sur le site Web de l’École). Le CEPE vérifie notamment la pertinence du contenu des évaluations eu égard à la matrice des compétences, le degré général de difficulté des évaluations ainsi que leur durée. Les versions approuvées par le CEPE constituent les versions finales des évaluations.

La préparation à une évaluation

À la suite de la publication de l'avis sur une évaluation donnée, pour se préparer, peut-on consulter les professeurs qui nous ont enseigné les matières couvertes par l'évaluation?

Non, afin d'assurer l'équité entre les étudiants, les professeurs ont pour consigne de ne pas faire de tutorat ou de ne pas répondre aux questions ponctuelles des étudiants en dehors de leur période d'enseignement.

J'aimerais obtenir plus de détails sur les annotations permises dans les textes de loi. Plus précisément, peut-on utiliser des surligneurs pour marquer les passages importants et peut-on s'y créer un système de codes?

Les seules annotations que les étudiants peuvent inscrire dans le matériel autorisé sont des renvois à des numéros d'articles de lois ou de règlements. Il est également permis de souligner, de surligner, d'encercler et d'encadrer des mots dans le matériel autorisé.

Aucune autre annotation ne sera permise, ce qui signifie notamment aucun mot, référence jurisprudentielle ou formule. La création d'un système de codes est proscrite. Aucune feuille mobile, ni "notocollant", ni onglet ne doivent être ajoutés au matériel autorisé.

L'École se réserve le droit de retirer à un étudiant tout matériel non conforme et de le remplacer par du matériel autorisé, lorsqu'applicable.

Comment connaître les dates et le contenu des évaluations?

Les dates des évaluations paraissent dans les calendriers scolaires.

Le contenu des évaluations est transmis aux étudiants par le biais d'avis publiés sur le site Web de l'École quelques jours avant la tenue des évaluations (15 jours avant l'évaluation notée et l'évaluation notée différée et 30 jours avant les évaluations finales).