On s

COVID-19


Informations concernant la COVID-19


Mise à jour du 27 mars 2020 | Message du bâtonnier du Québec aux étudiants

Chères étudiantes, chers étudiants,

Aujourd'hui, nous avons tenu une conférence téléphonique avec les représentantes des associations étudiantes des quatre centres de formation de l'École du Barreau. Ces communications régulières avec vos représentantes sont constructives. Nous les remercions de leur ouverture et de leurs propositions de pistes de solution. Soyez assurés que nous sommes sensibles à tous les impacts de la situation exceptionnelle actuelle, situation que toutes les Québécoises et tous les Québécois vivent aussi au quotidien.

Comme tous les barreaux à travers le Canada, nous poursuivons nos analyses et nos réflexions afin de vous proposer des solutions viables et équitables tout en tenant en compte des mesures imposées par le gouvernement au nom de la santé publique. Ces mesures sont essentielles pour la santé de tous et nous comptons les appliquer strictement.

Je peux toutefois vous annoncer dès maintenant les mesures suivantes. Je vous demande cependant un peu de temps pour fournir une réponse à toutes les questions. Soyez assurés que je comprends la nécessité d'actions rapides pour vous rassurer, sachant aussi que vous avez des obligations financières et des considérations personnelles à tous et chacun.

Mesures actuelles :

  1. L'évaluation finale sera reportée à la fin du mois de mai, sinon au mois de juin. Nous suivons de près l'évolution de la crise actuelle et nous vous reviendrons avec une date plus précise le plus rapidement possible. Quant à la forme de cette évaluation finale, nous continuons notre réflexion. Accordez-nous le temps de trouver la meilleure solution pour l'ensemble des étudiants.
  2. Au cours de la semaine prochaine, nous vous informerons des domaines de droit qui feront l'objet de l'évaluation finale.
  3. Nous continuerons de mettre en place les mesures pour accommoder les étudiants qui ont des besoins particuliers.
  4. Il y aura évidemment une évaluation finale de reprise pour les étudiants en situation d'échec. Nous vous reviendrons avec une date plus précise le plus rapidement possible.
  5. La consultation de l'évaluation en déontologie ne peut évidemment avoir lieu en personne dans les circonstances actuelles. Nous vous reviendrons le plus rapidement possible avec une nouvelle façon de faire.
  6. En raison des consignes de la Santé publique, nous ne pouvons malheureusement pas vous donnez accès à vos casiers. Nous vous rappelons toutefois que les divers Codes sont accessibles gratuitement sur la plateforme du CAIJ. Il en va de même de la Collection de droit. Nous vous invitons également à consulter régulièrement le site de l'École et le Coffre à outils.
Nous savons qu'aucune solution ne sera parfaite pour tous. Cela dit, nous comprenons la situation et nous travaillerons très fort à trouver la meilleure des solutions. Courage à tous.

Merci de votre compréhension.

Paul-Matthieu Grondin
Bâtonnier du Québec

* * *

Mise à jour du 25 mars 2020 | Message aux étudiants


Aujourd’hui nous accusons réception de la lettre des associations étudiantes des quatre centres de l’École du Barreau. Nous les remercions de participer activement à la recherche de solutions viables et réalistes compte tenu de la situation exceptionnelle actuelle. Nous reconnaissons qu’aucune piste de solution ne pourra convenir à tous les étudiants. Nous devrons tous faire preuve d’ouverture et de collaboration. Mais soyez assurés que nous analyserons toutes les pistes de solution proposées au cours des prochains jours et nous vous informerons au quotidien. Nous accusons également réception de la lettre ouverte signée par plusieurs étudiants.

Nous réitérons que nous ferons tout en notre pouvoir pour vous offrir de la formation à distance en déposant notamment sur notre site les corrigés des jours 46 et suivants et en répondant le plus rapidement possible à vos questions. Soulignons par ailleurs qu’à la suite de l’activation de l’adresse courriel pour la réception de vos questions, nous avons reçu environ 40 questions. Les membres de l’équipe du programme, en collaboration avec nos professeurs, ont répondu individuellement à chaque étudiant. De plus, les questions et les réponses ont été reproduites, par domaine de droit, dans des documents qui ont été déposés dans le coffre à outils pour que vous puissiez tous en bénéficier. Si cela n’est pas déjà fait, on vous invite à y jeter un coup d’œil!

Nous mettrons également tout en œuvre pour tenir un examen dans les meilleurs délais afin de ne pas indûment retarder vos stages. La date du 27 avril 2020, initialement prévue pour tenir l’examen nous semble toutefois difficile à respecter. Nous visons plutôt un examen à distance dans la première semaine du mois de mai.Nous avons confirmé avec l’Aide financière aux études que vous pourriez être admissible aux prêts et bourses, le cas échéant, pour le mois de mai.

Nous vous offrirons, par ailleurs, plusieurs options pour cet examen afin de répondre aux besoins de certains, dont celui de reporter votre session ou votre examen. Donnez-nous le temps de vous revenir avec tous les détails.

Par ailleurs, il est strictement impossible de vous donner accès à vos casiers. Vous comprendrez que nous devons respecter les consignes du gouvernement pour éviter la propagation de la COVID-19.

Suivez nos communications et soyez assurés que nous sommes là pour vous! N’hésitez pas à nous écrire!


* * *

Mise à jour du 25 mars 2020 | Consignes à l'intention des stagiaires et des maîtres de stage


Compte tenu de la situation exceptionnelle actuelle, il faut nous adapter et proposer des solutions novatrices quant aux stages actuellement en cours ou à venir au cours des prochaines semaines. Vous avez été nombreux à nous poser des questions. Nous sommes conscients que chaque cas pourrait être un cas d'espèce mais nous vous invitons à prendre connaissance des consignes suivantes.


Poursuite du stage en télétravail


À la suite des dernières directives du gouvernement du Québec en lien avec la COVID-19 qui autorise la poursuite de la prestation de services juridiques à titre de services prioritaires, il est possible que certains stages soient maintenus en milieu de travail, alors que d'autres le seront en télétravail. Dans les deux cas, les stages sont autorisés et reconnus pourvu que le maître de stage supervise le stagiaire, même à distance.


Interruption temporaire du stage - dans les cas où le stagiaire est mis à pied temporairement


Dans l'éventualité où le stage ne peut malheureusement être poursuivi en milieu de travail ou via le télétravail, puisque le stagiaire est mis à pied temporairement par son employeur, le stage peut être interrompu temporairement et repris à une date ultérieure auprès du même maître de stage.

Le cas échéant, la date de fin de stage sera reportée afin de tenir en compte la période d'interruption du stage qui aura lieu à compter du 30 mars 2020. Toute suspension du 16 au 27 mars ne sera pas comptabilisée.

Dans un tel cas, le stagiaire doit transmettre un courriel à l'École du Barreau avec les informations suivantes :

  • Nom, prénom et numéro d'intervenant du stagiaire
  • Nom et prénom du maître de stage
  • Date de début du stage
  • Date d'interruption temporaire du stage

Le courriel doit être transmis à l'adresse mgoncharova@barreau.qc.ca, avec copie conforme au maître de stage.

Lorsque la date de reprise du stage sera connue, le stagiaire devra en informer l'École du Barreau à l'adresse mgoncharova@barreau.qc.ca afin qu'une nouvelle carte de stagiaire soit émise en tenant compte de la période d'interruption.


Interruption définitive du stage avant terme


Dans tous les cas, il est possible pour le maître de stage ou le stagiaire de choisir d'interrompre avant terme le stage entamé, et ce, de manière définitive. Le cas échéant, la portion de stage effectuée doit être évaluée par le maître de stage afin de valider celle-ci. Le stagiaire doit transmettre à l'École du Barreau les documents suivants par courriel à mgoncharova@barreau.qc.ca (les documents sont disponibles sur la pages des formulaires du site de l'École) :

  • Demande de modification au déroulement du stage
  • Rapport formatif, si celui-ci n'a pas encore été transmis
  • Déclaration de validation de la portion de stage effectuée

Selon le nombre de jours reconnus, le stage devra ensuite être complété (ou recommencé) auprès d'un autre maître de stage à une date ultérieure. En cas de mésentente en lien avec l'évaluation de la portion de stage effectuée, les maîtres de stage et les stagiaires sont invités à contacter l'École du Barreau pour connaître la procédure applicable.


Prolongation du délai pour effectuer le stage dans tous les cas


Étant donné les circonstances exceptionnelles actuelles, les stagiaires actifs ainsi que les candidats éligibles au stage bénéficieront d'un délai additionnel de 12 mois pour compléter leur stage. Ce délai de 12 mois sera ajouté à celui prévu à l'article 21 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats. Il sera automatiquement octroyé et aucune demande de prolongation du délai pour effectuer le stage n'est nécessaire.


Rôle de l'École du Barreau

L'École du Barreau ne s'immisce pas dans les relations employeur-employé. Pour toute question en lien avec les normes du travail applicables nous vous invitons à contacter la CNESST ou à prendre connaissance de leur Foire aux questions.

En terminant, nous vous rappelons que l'École du Barreau est présentement fermée et nous vous invitons pendant cette période à soumettre toute question et tout document en lien avec les stages (rapports d'évaluation, demande de modification au déroulement du stage, etc.) par courriel à mgoncharova@barreau.qc.ca.

Nous vous remercions de votre précieuse collaboration.


* * *

Mise à jour du 24 mars 2020 | informations importantes à l'attention des étudiants de la session d'hiver 2020 - suivi du courriel du 23 mars 2020

Dans un premier temps, soyez assurés que nous sommes très sensibles à vos inquiétudes et à vos préoccupations. Nous les entendons et en tenons compte alors que nous analysons actuellement plusieurs scénarios.

Les examens sont certes ce qui vous inquiète le plus. Nous comprenons tous les défis qu'il y aurait à prévoir, par exemple, un examen en ligne pour un parent monoparental qui a des enfants à la maison. Évidemment, nous ne pouvons pas non plus réunir tous les étudiants dans une même salle pour un examen écrit. Nous comprenons aussi qu'étudier à distance présente des défis alors que certains d'entre vous s'occupent de parents plus âgés, d'enfants en bas âge, sont éloignés de leur famille ou ont des préoccupations financières.

La situation est exceptionnelle et nous travaillons d'arrache-pied pour mettre en oeuvre des solutions viables le plus rapidement possible. Nous avons tenu une conférence téléphonique ce soir avec les président-e-s de vos associations étudiantes et avons convenu de maintenir un canal de communication régulier.

Le courriel que nous avons envoyé hier visait à vous transmettre les mesures mises en place à ce jour dont :

  • accès à des cours préparatoires en ligne;
  • corrigés des exercices à votre disposition;
  • adresse courriel afin que vous adressiez vos questions;
  • mise en disponibilité des professeurs qui répondront à vos questions dans les meilleurs délais possibles.
Nous nous efforçons de trouver la solution idéale pour les examens. Tous les scénarios sont sur la table. La solution choisie devra évidemment respecter les directives gouvernementales et préserver la santé et la sécurité des étudiants et de notre personnel. Nous vous demandons un peu plus de temps pour trouver une solution viable et réalisable dans le contexte de cette situation sans précédent que nous vivons tous. Nous promettons de vous tenir informés régulièrement et de maintenir avec vos associations étudiantes une communication ouverte et régulière. D'ailleurs, nous communiquerons dès demain avec vous pour vous faire part d'autres développements.


* * *

Mise à jour du 23 mars 2020 | informations importantes à l'attention des étudiants de la session d'hiver 2020

La direction de l'École du Barreau a étudié divers scénarios en vue de la poursuite de la session d'hiver 2020. Dans les circonstances, soyez assurés que les solutions retenues tiennent compte de la situation exceptionnelle que nous vivons tous. De ce fait, nous avons mis en place des solutions réalistes, efficaces et visant à réduire le plus possible les inconvénients pour chacun.

L'évolution de la situation relative à la Covid-19 ne permet pas un retour en classe. Vous constaterez donc que les mesures qui sont mises en place concernent l'enseignement jusqu'à la fin du calendrier scolaire de la présente session ainsi que les conditions d'admissibilités à l'évaluation finale.

Voici donc les décisions récentes prises par l'École :


Accès aux cours préparatoires en ligne

Dès demain, le 24 mars 2020, nous rendrons disponibles les cours préparatoires qui sont en lien avec l'enseignement que vous n'avez pas pu suivre en classe ainsi qu'avec les cours à venir. Nous faisons ainsi référence aux jours 46 et suivants du calendrier scolaire de l'hiver 2020. Les cours préparatoires sont diffusés sur la plateforme www.ecolevirtuelle.ca.

Veuillez prendre note que vous pourrez consulter la FAQ de la plateforme www.ecolevirtuelle.ca. Cependant, l'École ne répondra à aucune question qui sera posée à partir de l'outil disponible sur www.ecolevirtuelle.ca.

Pour qu'un meilleur suivi soit assuré, vous serez plutôt invités à soumettre vos questions, le cas échéant, par courriel à une adresse qui vous sera communiquée demain.


Coffre à outils

Compte tenu de la situation exceptionnelle qui prévaut, l'École a décidé de rendre accessibles aux étudiants les corrigés des cours du calendrier scolaire pour lesquels l'enseignement ne pourra être dispensé. Les corrigés des jours 46 et suivants seront donc déposés dans le coffre à outils. Nous travaillons actuellement à finaliser ce matériel pour en permettre le dépôt dans le coffre à outils, au fur et à mesure où il sera prêt.


Droit administratif

Le 19 décembre 2019, la Cour suprême du Canada a rendu une décision dans l'affaire Canada (Ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration) c. Vavilov, [2019] CSC 65 qui redéfinit la démarche permettant de choisir la norme de contrôle judiciaire des décisions administratives.

En conséquence, le cours préparatoire en ligne portant sur le contrôle judiciaire ne sera pas disponible étant donné qu'il doit être mis à jour à la suite de la décision Vavilov. Dans les circonstances, nous vous demandons de lire le texte «La nature et la portée du contrôle judiciaire - addendum» de Me Ian Demers pour mettre à jour vos connaissances en matière de contrôle judiciaire; ce texte est disponible dans le coffre à outils sous l'intitulé «Droit public et administratif (Jours 51 à 54)».

Pour ceux qui souhaitent prendre connaissance de la décision de la Cour suprême, le lien vers cette décision a également été mis dans le coffre à outils.


Droit pénal

Nous attirons votre attention sur les modifications législatives qui découlent du projet de loi C-75 intitulé Loi modifiant le Code criminel, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents et d'autres lois et apportant des modifications corrélatives à certaines lois.

Nous vous invitons donc à visionner les 5 cours préparatoires en droit pénal, qui tiennent compte des modifications évoquées ci-dessus, et disponibles sur la plateforme www.ecolevirtuelle.ca.

Soulignons que vous devrez tenir pour acquis que ces modifications sont en vigueur, et ce, autant pour l'évaluation finale que l'évaluation finale de reprise, le cas échéant.

L'École met également à votre disposition, dans le coffre à outils, différents documents en lien avec les modifications dont le texte complet de la Loi modifiant le Code criminel, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents et d'autres lois et apportant des modifications corrélatives à certaines lois.


Conditions d'admissibilité à l'évaluation finale

L'École fera preuve de souplesse quant aux conditions d'admissibilité à l'évaluation finale.

Activités de formation

L'École recevra cette semaine la correction des professeurs de droit administratif à la suite du travail de recherche que vous aviez à réaliser et un suivi vous sera fait.

Exceptionnellement, en ce qui concerne les activités suivantes, elles sont annulées et n'auront pas besoin d'être reprises :
* Activités de rédaction du jour 50 en Procédure civile qui était prévue le 19 mars dernier et celle du jour 55 en Droit administratif prévue le 26 mars 2020;
* Activités de négociation des jours 59, 60, 61a et 61b prévues en Droit du travail les 1er, 2, 3 et 6 avril 2020;
* Activité du jour 69 en Preuve civile;
* Activités de représentation des jours 70, 71 et 72a et 72b prévues les 21, 22, 23 et 24 avril 2020.

Ainsi, tous les étudiants seront considérés avoir respecté les conditions d'admissibilité à l'évaluation finale en ce qui concerne les activités de formation même si des activités étaient à reprendre, sauf pour le travail de recherche pour lequel nous vous reviendrons après avoir reçu les commentaires des professeurs de droit administratif.

Ateliers pratiques et conférences thématiques

Les étudiants qui n'ont pas encore terminé le visionnement des formations « Comptabilité et normes d'exercices » et « Droits, réalités autochtones et compétences culturelles pour les avocats » peuvent profiter de leur visite sur www.ecolevirtuelle.ca pour regarder ces formations. En ayant visionné ces deux formations en ligne, vous serez considérés avoir respecté les conditions d'admissibilité à l'évaluation finale en ce qui concerne les ateliers pratiques et les conférences thématiques, et ce, quel que soit l'état de votre dossier.

Évaluation notée en Éthique, déontologie et pratique professionnelle

Les étudiants ayant obtenu un résultat inférieur à 12 à l'évaluation notée pourront visionner une formation en ligne supplémentaire portant sur l'Éthique et la déontologie afin d'être admissibles à l'évaluation finale. Les étudiants visés recevront, par courriel, les informations pour accéder à cette formation en ligne dans les prochains jours.


Évaluation finale régulière et évaluation finale de reprise

L'École poursuit sa réflexion relativement à l'évaluation finale et l'évaluation finale de reprise. L'École prendra en considération tous les facteurs pertinents. Nous tenterons de publier l'avis relatif à l'évaluation finale régulière d'ici le vendredi 27 mars 2020. Il se peut cependant que compte tenu de la situation actuelle, la publication de l'avis soit reportée au plus tard au mardi 31 mars 2020.

En terminant, soulignons que l'École n'entend pas déroger aux directives gouvernementales en lien avec le nombre de personnes qui peuvent se rassembler et ne prendra aucune décision qui pourrait mettre en danger la santé et la sécurité de ses étudiants et de son personnel, ni aucune décision qui pourrait compromettre les efforts et les sacrifices actuels pour enrayer la pandémie.

Nous vous tiendrons informés dès que d'autres décisions auront été prises. Dans l'intervalle, nous travaillons très fort à trouver des solutions humaines et appropriées aux circonstances difficiles que nous vivons actuellement. Nous sommes solidaires de vos préoccupations.

Votre compréhension et votre collaboration demeurent des atouts précieux, afin qu'ensemble, nous fassions face à cette situation exceptionnelle.


* * *

Mise à jour du 18 mars 2020 | consignes relatives à la remise des documents en lien avec l'assermentation


Pour faire suite au courriel envoyé le 16 mars dernier à tous les stagiaires actifs, soulignons que les stagiaires qui sont prêt(e)s à transmettre leur dossier d'assermentation doivent le faire de façon numérique en transmettant leurs documents par courriel à l'adresse : assermentation@barreau.qc.ca.

Toute question relative à l'assermentation devra également être adressée par courriel à l'adresse : assermentation@barreau.qc.ca.

Enfin, comme la situation en lien avec la COVID-19 évolue de jour en jour, nous vous transmettrons toute nouvelle directive en temps opportun, le cas échéant.


* * *

Mise à jour du 18 mars 2020 | consignes relatives à la remise des documents en lien avec les demandes d'admission pour l'année scolaire 2020-2021


À la suite des directives émises par le gouvernement pour ralentir la propagation de la COVID-19, veuillez prendre note que l'École du Barreau est présentement fermée.

Dans les circonstances, nous ferons preuve de souplesse quant à la remise des documents requis dans le cadre de l'admission.

Documents à fournir à l'ÉCOLE DU BARREAU [relevé de notes et photo]

Relevé de notes : si ce document n'a pas déjà été envoyé, nous vous invitons exceptionnellement à faire parvenir votre relevé de notes dans les meilleurs délais par courriel à ecoledubarreau@barreau.qc.ca. Il peut s'agir d'une capture d'écran ou d'une numérisation de votre plus récent relevé sur lequel paraît votre moyenne universitaire.

Photo : vous pouvez nous faire parvenir votre photo par la poste ou vous pourrez venir la déposer à l'École lors de la reprise de nos activités régulières.


Documents à fournir au COMITÉ DE L'ACCÈS À LA PROFESSION (CAP) [preuve d'identité, certificat de bonne conduite, autres documents]

*Soulignons que les consignes ci-dessous s'appliquent aux candidats qui n'ont pas encore fait parvenir leurs documents au Comité d'accès à la profession. Si vous avez déjà acheminé vos documents par la poste, ceux-ci seront traités normalement par le Greffe.

Les documents doivent être transmis par courriel à l'adresse suivante : greffe.cap@barreau.qc.ca. Ceux-ci doivent avoir été numérisés ou photographiés de façon à être clairs et lisibles. Si la taille des fichiers est supérieure à la taille maximale autorisée par votre serveur, veuillez les acheminer en plusieurs envois ou les soumettre par l'entremise d'une plateforme sécurisée. Un accusé réception sera transmis par le greffe du CAP à chacun, dans les 72h de la réception.

De plus, la date limite pour la transmission de ces documents a été prolongée jusqu'au vendredi 17 avril 2020 inclusivement. Cette date sera révisée si nécessaire et vous en serez avisé(e).

Pour toutes questions en lien avec votre dossier au CAP, veuillez communiquer avec le Service des greffes au greffe.cap@barreau.qc.ca.

Enfin, comme la situation en lien avec la COVID-19 évolue de jour en jour, nous vous transmettrons toute nouvelle directive en temps opportun, le cas échéant.

***

Mise à jour du 17 mars 2020 | consignes relatives aux demandes d'équivalences

En considération des mesures mises en place en lien avec la COVID-19, veuillez prendre note qu’aucun rendez-vous ne pourra être pris et qu’aucune nouvelle demande de reconnaissance d’équivalence ne pourra être traitée jusqu’au 27 mars 2020 inclusivement.

Dans l’intervalle, nous vous invitons à nous transmettre vos questions en lien avec les demandes d’équivalence par courriel à equivalence@barreau.qc.ca.  Nous vous remercions de votre compréhension.

***

Mise à jour du 16 mars 2020 | consignes à l'intention des stagiaires, des maîtres de stage et des candidats éligibles au stage

Consignes à l'intention des stagiaires actifs et leurs maîtres de stage

Veuillez prendre note des informations suivantes en lien avec le stage de l’École du Barreau.

Compte tenu de la situation exceptionnelle en lien avec la COVID-19, veuillez prendre note que l’École du Barreau autorise, si nécessaire, les stagiaires à poursuivre leur stage par télétravail, sous la supervision à distance de leur maître de stage, et ce, jusqu’au 27 mars 2020.

Par ailleurs, si le milieu de travail ou la nature des tâches qui peuvent être confiées au stagiaire ne se prêtent pas à du télétravail, veuillez prendre note que le stage peut être suspendu temporairement, et ce, jusqu’au 27 mars 2020. Dans un tel cas, aucun formulaire de modification ne doit être complété à cette fin et la date de fin du stage demeurera inchangée, compte tenu de la situation actuelle.

Nous sommes conscients que chaque cas est un cas d’espèce. Ainsi, nous laissons le soin au maître de stage de déterminer si le stage peut se poursuivre soit en milieu de travail, soit par télétravail ou s’il est préférable que celui-ci soit temporairement suspendu, et ce, en fonction des directives données par l’employeur et sous réserve des consignes communiquées par le gouvernement.

Comme la situation en lien avec la COVID-19 évolue de jour en jour, les présentes directives sont données pour valoir à compter de ce jour jusqu’au 27 mars 2020 inclusivement. Soyez assuré(s) que toute nouvelle directive au sujet des stages sera affichée sur le site Web de l’École du Barreau, le cas échéant.

D'autre part, compte tenu que l'École du Barreau est présentement fermé jusqu'au 27 mars 2020, nous vous invitons à soumettre toute question en lien avec les stages et à transmettre tous les documents afférents au stage (rapports d'évaluation, demande de modification au déroulement du stage) par courriel à mgoncharova@barreau.qc.ca.

Nous vous remercions de votre précieuse collaboration.


Consignes à l'intention des candidats éligibles au stage

Pour toute nouvelle demande d’inscription au stage, nous vous remercions de transmettre le formulaire requis par courriel à l’adresse suivante : mgoncharova@barreau.qc.ca. Sous réserve de l’autorisation de votre stage, une carte de stagiaire temporaire en format PDF sera acheminée à votre maître de stage. La carte officielle sera émise au moment de la réouverture de l’École.

Nous vous remercions de votre compréhension et de votre collaboration.

***


Mise à jour du 13 mars 2020 | Courriel reçu des représentants étudiants et réponse de Me Lise Tremblay, directrice générale du Barreau

Courriel reçu des représentants étudiants le 13 mars 2020

Maître Parrot,
Maître Grégoire,
Maître Turcotte,
Maître Turcotte,
Maître Tremblay,
Maître Grondin, Bâtonnier du Québec,

La situation semblant être commune aux 4 sections du Barreau, je me permets de mettre en copie conforme mes collègues exécutants puisque l'insatisfaction et les inquiétudes sont généralisées.

Dès le début de la séance de webinaire ce matin, des problèmes ont été constatés : une mauvaise qualité de son, des difficultés à comprendre lorsque la réponse était donnée en lien avec une annexe ou une question d'étudiant, certaines sans réponses car ignorées ou diluées dans la quantité de message, en plus de trolls qui posaient des questions impertinentes ou destinées à nuire; un manque de sérieux étant noté. Je pense notamment à l'utilisateur nommé Jeffrey Epstein. La qualité de notre formation se trouve ainsi grandement diminuée et des craintes liées à l'apprentissage ont surgit chez les étudiants, certains nous mentionnant ne pas oser poser de questions vu l'importante quantité de message et de personnes sur le forum; cela est chaotique.

J'ai communiqué avec Me Parrot rapidement, qui m'a transmis une réponse rappelant les consignes en matière de connexion et mentionnant que nous sommes chanceux de bénéficier d'un webinaire.

Nous ne pouvons accepter de tels arguments concernant nos connexions; nous sommes en 2020, peu de gens possèdent une connexion filaire encore aujourd'hui et nous sommes conscients de choisir les bons navigateurs. De plus, l'encombrement des serveurs qui dirigent plus de 400 étudiants au même endroit peut être une problématique à ne pas négliger.

Les étudiants ne souhaitent pas une suspension totale de la session, encore moins une annulation. Toutefois, les étudiants des Centre de Québec, Ottawa, Montréal et Sherbrooke demandent, en considérant l'annonce du gouvernement Legault de fermer les écoles et CPE pour deux semaines:

  1. Une séparation des webinaires par classes telles que formées en présence physique;
  2. Un accès aux cours préparatoires de l'automne;
  3. Un accès aux corrigés, quitte à les avoir via un mot de passe et un moment donné précis;
  4. Un accès aux professeurs afin de pouvoir poser les questions en privé ou via un forum afin d'avoir des réponses.

Les associations étudiantes tiennent à réitérer notre plus complète collaboration afin de trouver une solution optimale et satisfaisante pour l'ensemble des étudiants.

Merci de donner suite à ce courriel dans les plus brefs délais,

Christiane Métivier, Présidente de l'Association des jeunes juristes de Québec,
Conjointement avec
Léa Chahine, Présidente de l'Association des étudiants de l'École du Barreau en Outaouais
Valentine Cheviron, Présidente de l'Association des étudiants et étudiantes du Barreau de Montréal
Olivier Surprenant, Vice-président aux affaires internes de l'Association des jeunes juristes de Sherbrooke


Réponse de Me Lise Tremblay, directrice générale du Barreau du Québec

Bonjour à vous tous et toutes,

Je vous remercie de votre courriel et je prends bonne note de vos commentaires.

Vous comprendrez aisément qu’à la suite de l’annonce du premier ministre Legault de ce jour, vers l’heure du midi, de fermer tous les établissements scolaires du Québec, le Barreau du Québec ferme les quatre centres de son École du Barreau et ce, jusqu’au 30 mars 2020. En effet, le Barreau du Québec soucieux du bien-être de ses employés, ses collaborateurs (tels les professeurs) et les étudiants tente ainsi d’éviter la propagation du virus et de remplir ses responsabilités sociales.

Vous recevrez, en temps opportun, toutes les directives et consignes nécessaires à la reprise des cours et toutes autres mesures qui seront prises en regard de la situation exceptionnelle actuelle.

 Je me permettrai de déposer sur le site de l’École votre courriel ainsi que ma réponse afin que tous les étudiants des quatre centres puissent être informés.

 Salutations cordiales,

Me Lise Tremblay, LL.B., MBA | Directrice générale

***


Mise à jour du 12 mars 2020 - 17h

L'École du Barreau demande à ses étudiants de ne pas se présenter aux cours du vendredi 13 mars et du lundi 16 mars 2020.

Attention : les cours ne sont pas annulés. Ils seront dispensés via des webinaires. Des liens ont été transmis par courriel pour que les étudiant accèdent aux cours.

Soulignons que toutes les autres activités qui devaient avoir lieu les 13 et 16 mars 2020 (ateliers, consultation, etc.), auxquelles les étudiants étaient inscrits sont reportées à une date ultérieure.

D'autres consignes suivront dans les prochains jours.

***

Informations concernant la COVID-19 et rappel des mesures de prévention à adopter | 11 mars 2020

En raison de la progression du coronavirus (COVID-19), nous croyons qu’il est important de vous renseigner sur la situation et de vous transmettre quelques recommandations.

La COVID-19 est une maladie associée à un virus causant des infections respiratoires. Pour le moment, un nombre limité de cas a été signalé au Canada, principalement en Ontario et en Colombie-Britannique. En date du 10 mars 2020, à 15h, sept cas de COVID-19 ont été confirmés au Québec. Bien que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qualifie désormais la COVID-19 de pandémie, le risque global pour les Canadiens et les Québécois demeure faible; la prudence et la prévention sont recommandées.


Symptômes

Les symptômes les plus notables sont la fièvre, la toux et l’essoufflement, souvent identiques à ceux de la grippe saisonnière.

Les autorités de santé publique recommandent aux personnes qui présentent ces symptômes et qui reviennent de voyage à l’extérieur du Canada ou qui ont fréquenté des lieux à risque de communiquer avec Info-Santé 811. Si vous vivez une telle situation, nous vous invitons à vous isoler (notamment en évitant de vous présenter en classe) et à entreprendre les démarches nécessaires en appelant le 811. Au besoin, l’intervenant évaluera la situation et vous conseillera sur ce que vous devez faire.

Rappelons que des mesures sont prises par les aéroports internationaux afin d’identifier tous les voyageurs de retour au Canada qui pourraient être atteints de la COVID-19.


Mesures de prévention

Comme il est toujours d’usage de le faire d’ailleurs en cette période d’infections saisonnières (grippe, rhume, gastro-entérite, etc.), nous vous recommandons fortement d’adopter les mesures de prévention suivantes :

  • Lavez-vous les mains régulièrement à l’eau et au savon, et ce, pendant au moins 20 secondes. Le site du gouvernement du Québec présente une page sur le lavage des mains;
  • Utilisez un gel désinfectant à base d’alcool si le lavage à l’eau et au savon n’est pas possible;
  • Si vous toussez ou éternuez, couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir ou le creux du coude afin de réduire la propagation des germes. Le site du gouvernement du Québec contient une page sur comment tousser ou éternuer sans contaminer;
  • Lavez-vous les mains après vous être mouché et disposez immédiatement du mouchoir en question;


Au-delà de ces mesures d’hygiène, il va sans dire que la santé est l’affaire de tous et qu’en ce sens, nous vous invitons à demeurer vigilants et proactifs en cette matière. La santé et la sécurité de nos étudiants et du personnel de l’École demeurent nos priorités ainsi, nous vous invitons à nous signaler toute situation particulière ou pouvant être jugée à risque afin de nous permettre de mettre en place les mesures appropriées.

En terminant, veuillez noter qu’autant à l’échelle nationale, provinciale que régionale, les mesures sont actuellement prises afin d’éviter la propagation de la maladie, et que si la situation évolue, nous vous aviserons en temps opportun des directives à suivre selon les autorités de santé publique compétentes.

Pour toute question ou pour obtenir de plus amples renseignements sur la situation, nous vous invitons à consulter les sites Web suivants :


Gouvernement du Canada

Organisation mondiale de la Santé 

Ministère de la Santé et des Services sociaux