On s'entraîne à la pratique

Évaluation diagnostique


Dates de l’évaluation diagnostique | année scolaire 2017-2018

Du 3 au 5 avril 2017


Tous les étudiants doivent compléter l’évaluation diagnostique entre le lundi 3 avril à compter de 9h et le mercredi 5 avril 2017 à midi (heure avancée de l'Est).
L'évaluation se fait en ligne.


[Du 12 au 14 juin 2017]


Si un candidat ne peut faire l'évaluation diagnostique entre le 3 et le 5 avril 2017 pour des motifs de maladie, d'accident, de grossesse, du décès d'un membre de sa famille immédiate ou de force majeure, il peut être autorisé par le Comité de la formation professionnelle, sur demande écrite et présentation de pièces justificatives, à compléter l'évaluation diagnostique à la séance différée. Cette séance se tiendra en ligne entre le 12 juin et le 14 juin 2017.

Raison d’être de l’évaluation diagnostique


Afin d'aider l'étudiant à réussir son programme de formation professionnelle dans le meilleur délai, l'École du Barreau procède, avant l'entrée à l'École, à une évaluation diagnostique de ses compétences.


L'évaluation diagnostique est une étape obligatoire et préalable à l'inscription du candidat. L'article 10 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats énonce, en effet, que « Le candidat admis doit, avant d'être inscrit à la formation professionnelle ou aux cours préparatoires, subir une évaluation diagnostique au moment déterminé par le Comité de la formation professionnelle.»

Tous les candidats doivent donc compléter une évaluation diagnostique même si un candidat déclare vouloir s'inscrire volontairement aux cours préparatoires. Le candidat admis qui ne complète pas aux dates déterminées l'évaluation diagnostique, même pour cas de force majeure, ne pourra s'inscrire à la formation de l'École du Barreau puisqu'il n'aura pas respecté toutes les conditions d'admission. Son inscription sera refusée par le Comité de la formation professionnelle. Il devra alors présenter une nouvelle demande d'admission pour la prochaine année scolaire.

En plus de permettre à l'étudiant de connaître ses propres compétences ainsi que ses forces et faiblesses, cet outil de développement l'aide à décider s'il s'inscrira aux cours préparatoires de la session d’automne avant de faire la formation professionnelle.

Tenue de l’évaluation diagnostique

L'évaluation diagnostique mesure, par le biais de questions à choix multiples, certaines compétences professionnelles que l'École du Barreau considère essentielles à la réussite du programme de formation professionnelle. Il s'agit principalement de mesurer les compétences de savoir-faire du candidat. L'évaluation diagnostique mesurera les compétences de savoir-faire suivantes :

1)  Analyse d'un texte de loi/jurisprudence;
2)  Recherche d'informations (discrimination des faits);
3)  Application des règles de droit à des situations factuelles simples dans divers domaines de droit.

L'évaluation diagnostique se fait en ligne et a une durée approximative de 2 heures.

Lors de l’accès à l'évaluation diagnostique en ligne, un lien mène à un document PDF regroupant les extraits pertinents des textes de loi. Aucun autre document n'est nécessaire. Il est possible de faire l'évaluation diagnostique en français ou en anglais.


Recommandation du Comité de la formation professionnelle à la suite de l’évaluation diagnostique

L’évaluation diagnostique n’est pas un examen. Il s'agit plutôt d'un portrait de chaque candidat au moment de sa demande d'admission. Par conséquent, aucun résultat ne sera transmis au candidat. Seule une recommandation du Comité de la formation professionnelle (CFP) est transmise.

Ainsi, à la suite de l’analyse de votre dossier scolaire et à la suite de l’analyse du portrait obtenu à l’évaluation diagnostique, le Comité de la formation professionnelle (CFP) fait parvenir l’une ou l’autre des recommandations suivantes aux candidats:

R-1 :
Le Comité de la formation professionnelle ne croit pas qu’il soit requis pour vous de suivre les cours préparatoires. Vous pouvez donc, si tel est votre choix, vous inscrire immédiatement au programme de formation professionnelle.

R-2 :
Le Comité de la formation professionnelle ne croit pas qu’il soit requis pour vous de suivre les cours préparatoires. Vous pouvez donc, si tel est votre choix, vous inscrire immédiatement au programme de formation professionnelle. Toutefois, l’évaluation diagnostique que vous avez complétée le…, démontre, à partir des indices qui ont été mesurés, que vous devrez, dans le cadre de votre formation professionnelle, porter une attention particulière au(x) savoir-faire suivant(s) : …

Les recommandations R-1 et R-2 s’adressent essentiellement aux candidats qui, de l’avis du Comité, démontrent qu’ils possèdent les compétences requises pour réussir le programme de formation professionnelle.

R-3 :
Il vous est recommandé de vous inscrire aux cours préparatoires préalablement au programme de formation professionnelle. Plus particulièrement, l’évaluation diagnostique que vous avez complétée le ………, démontre, à partir des indices qui ont été mesurés, que vous éprouvez certaines difficultés dans la maîtrise du (des) savoir-faire suivant(s) :……….

De plus, les statistiques publiées sur le site internet de l’École du Barreau démontrent l’impact positif des cours préparatoires sur le taux de réussite des candidats qui reçoivent cette recommandation et qui choisissent de suivre les cours préparatoires. En effet, en moyenne, les candidats ayant suivi cette recommandation ont obtenu un taux de réussite de 68.7 % tandis que ceux qui ne l’ont pas suivie ont plutôt eu un taux de réussite de 60.4 % à la suite de l’évaluation finale régulière.

La recommandation R-3 s’adresse aux candidats qui, de l’avis du Comité, démontrent certaines lacunes et qui auraient avantage à suivre les cours préparatoires avant de s’inscrire à la formation professionnelle.

R-4 :
Il vous est fortement recommandé de vous inscrire aux cours préparatoires préalablement au programme de formation professionnelle.

De plus, les statistiques publiées sur le site internet de l’École du Barreau démontrent l’impact positif des cours préparatoires sur le taux de réussite des candidats qui reçoivent cette recommandation et qui choisissent de suivre les cours préparatoires. En effet, en moyenne, les candidats ayant suivi cette recommandation ont obtenu un taux de réussite de 50.4 % tandis que ceux qui ne l’ont pas suivie ont plutôt eu un taux de réussite de 38.9 % à la suite de l’évaluation finale régulière.

La recommandation R-4 s’adresse aux candidats qui, de l’avis du Comité, démontrent plusieurs lacunes notamment dans la plupart des savoirs-faire mesurés lors de l’évaluation diagnostique et qui auraient donc avantage à suivre les cours préparatoires avant de s’inscrire à la formation professionnelle.